Score d’experts, avis de consommateurs, notes de dégustations, bouquins sur les accords mets et vins, articles sur les cépages et appellations, il y a de quoi passer une quarantaine à potasser tout cela sous trouver une indication précise quant au vin qui conviendra pour la situation précise dans laquelle vous vous trouvez là maintenant, où dans laquelle vous vous trouverez ce soir, ou dans quelques jours. Alors voilà, c’est décidé, je vais essayer d’identifier des contextes précis et de vous recommander “le vin de la situation”. Bon, le nom du concept est pourri, mais ça n’empêche pas de le tester. Et si vous avez des suggestions, n’hésitez pas, je suis preneur. Idem pour les situations, n’hésitez pas à me faire part de vos moments de consommation de vin, et j’essaierai de trouver bouteille à votre pied.

<iframe src=”https://player.vimeo.com/video/400896090″ width=”640″ height=”360″ frameborder=”0″ allow=”autoplay; fullscreen” allowfullscreen></iframe>

Beaujolais 2018 Griottes de Pierre-Marie Chermette.

La Maison des Vins à Boitsfort à 9,75 euros.

Après une journée de travail au jardin au printemps

Vous avez élagué, tondu, sarclé, repiqué quelques fleurs et buissons, nettoyé la terrasse et le trottoir, le jardin a fière allure, vous êtes fourbu, et vivement que l’on gagne quelques degrés pour sortir le mobilier de jardin et le barbecue. Mais vous êtes aussi délicieusement fatigué, le cœur léger, satisfait du travail accompli. Vous avez bien mérité un verre de vin. Un rouge, mais printanier, fruité, plein de vivacité, facile à digérer, question de garder l’entrain et l’esprit aérien du moment. Et puis, vu la fatigue physique, il n’en faudra pas beaucoup pour vous laisser envahir par la douce chaleur du vin, et même piquer un somme dans le sofa avant même de passer à table. On va donc éviter les degrés d’alcool trop élevés.

Il me semble que le vin de la situation est le Beaujolais 2018 Griottes de Pierre-Marie Chermette. Je l’ai trouvé à la Maison des Vins à Boitsfort à 9,75 euros.

Notons qu’il marche aussi très bien pour un barbecue avec des potes dont l’un s’y connaît en vin. Si le sbire qui s’y connaît n’est pas heureux de partager ce vin avec vous, c’est qu’il doit réviser un peu encore.

Note utile : les vins sont mes choix personnels, ils font partie des vins que j’achète pour ma consommation personnelle et je les ai appréciés dans les situations décrites.