Parent bruxellois dans la quarantaine ? Une chance sur deux que tes quelques jours sans enfants commencent cette semaine. Merci qui ? Merci les mouvements de jeunesse et tous ces jeunes chefs qui vont s’occuper de nos enfants jusqu’à la fin du mois. Pendant que ces derniers savourent les tonnes de tartines au choco et à la confiture, le chocolat chaud avec peau flottant à la surface, le porridge pour les moins chanceux, les pêches au thon et les spaghettis sur table, voire même la saucisse mousseline compote au petit déjeuner lors de la journée à l’envers, pourquoi ne pas (re-) essayer quelques adresses à deux ou entre amis ? Pour ma part, c’est le plan, et voici ma short list aux alentours de Auderghem pour les quelques jours à venir…

A Auderghem, question que je puisse même y aller à pied 😉

Le Transvaal : c’est petit, c’est cosy, Raphaël de Sadeleer y propose une cuisine de brasserie de qualité, dans une ambiance souriante et sans chichis, et Max s’occupera de vous comme on reçoit des amis à la maison. Tout est bon, et la carte des vins est courte mais composée avec soin et affiche des prix justes, ce qui est vraiment trop rare à Bruxelles. Petite terrasse sympa.
www.letransvaal.be
Avenue Chaudron 40 à 1160 Auderghem
+32 2 660 95 76
e. info@letransvaal.be

Le Villance : une autre brasserie de qualité, ou l’on déguste vol-aut-vent, ris de veau, américain ou hommard.  Reprise en 2013 par Jean Luc Colin, marchand de vins et ancien propriétaire du Chavignol et du Klepto à Boitsfort, qui essaye, avec ses associés Comptable, Boucher et Cousin, de faire renaître l’endroit de ses cendres et aimerait que cette belle Brasserie compte à nouveau parmi les mieux tenues de la Capitale. La carte des vins est agréable avec des tarifs un rien trop élevés à mon goût, mais ok pour Bruxelles. Grande terrasse un rien bruyante par moment.
www.levillance.be
Boulevard du Souverain, 274 à 1160 Auderghem
+32 2 660 11 11

La Botte : Et si on se faisait un italien, mais un un bon tu vois, pas le genre pizza arnaque et pâtes qui ne ressemblent à rien, le tout accompagné d’un vin médiocre chauffé en vitrine. Non, ici, ce serait plutôt une brasserie italienne de qualité (même si ce concept peut vous paraître tiré par les cheveux), ce que je veux dire c’est que c’est bon, familial, copieux, avec des pâtes et des pizza mais également des poissons, des viandes et des légumes des plus savoureux. Il y a même une petite terrasse sur la place Pinoy. Pas la meilleure carte des vins du royaume, mais on y trouve toujours une solution pour une soirée festive.
www.restaurantlabotte.be
Avenue Pré des Agneaux 1 à 1160 Auderghem
+32 2 673 80 12

A Boisfort, c’est possible à pied, mais plus simple à vélo.

Winery Boisfort : le petit dernier, après les Winery de Brugman et Schuman. Cadre très agréable et chaleureux pour ce bar à vin convivial qui bénéficie d’une petite terrasse et d’une très jolie sélection de vin. Pour ma part, je préfère toujours la formule bouteille avec un droit de bouchon de 10 euros, c’est imbattable et vu la sélection en vente dans la partie caviste, vous aurez l’embarras du choix. Top pour le lunch comme pour l’apéro et carrément une soirée à déconner ou refaire le monde, c’est d’ailleurs souvent lié 😉
www.winery.be
Rue des Trois Tilleuls 1, 1170 Watermael-Boitsfort
+32 2 895 77 73

Au Grand Forestier : une bonne brasserie, très joli cadre, service professionnel et souriant, cela devient tellement rare que l’on est presque content de payer son délicieux américain ou vol-au-vent un peu plus cher qu’ailleurs pour le plaisir d’avoir qualité du plat et du service au rendez-vous. Question vin, c’est moins intéressant, mais pourquoi opter pour une bière, pour une fois ? Superbe terrasse !
www.augrandforestier.be
Avenue du Grand Forestier 2 à 1170 Watermael-Boitsfort

Le Coriandre : un gastro, un vrai, qui dure, depuis plus de 20 ans, avec de superbes lunch, de la cuisine fine et raffinée, mais sans chichis ou effets de mode, Monsieur en cuisine, Madame en salle, avec de bons vins également. C’est un peu plus onéreux que les autres, mais pour une soirée en amoureux, ou entre bonnes fourchettes, c’est le pied ! Au fait, s’il vous plaît, ne nous corrigez pas en précisant qu’on dit la coriandre et pas le coriandre, nous le savons, mais il s’agit ici de “Le (restaurant) Coriandre”. Ok ?
www.lecoriandre.be
Rue Middelbourg, 21 à 1170 Watermael-Boitsfort

A Ixelles, mais à l’abri des tendances bizarres du ghetto du chatelain…

La Canne en Ville : une toute belle adresse, où l’on est accueilli comme chez cet oncle qui aime tant cuisiner ou cette tante qui a toujours une nouvelle bouteille à nous faire découvrir. C’est délicieux, copieux, à l’abri des modes et des tendances sottes du moment. J’adore cette adresse où l’on aime rester longtemps, très longtemps à table.
www.lacanneenville.be
Rue de la réforme, 22 à 1050 Ixelles
info@lacanneenville.be
+32 2 347 29 26

Le Fruit Défendu : encore une belle adresse de qualité qui tient que le vent de la mode souffle du Nord ou du Sud. C’est traditionnel, fin, d’inspiration française, dans une ambiance bistrot, avec quelques bonnes bouteilles (pas données toutefois) et une ambiance chaleureuse et cosy. On en sort avec le sourire !
www.lefruitdefendu.be
Rue de Tenbosch 108 à 1050 Ixelles
+32 2 347 42 47

Uccle, faudra prendre la voiture, le vélo, les transports en commun ou un taxi, mais ça vaut le coup !

Le Ventre Saint-Gris : un cadre, une équipe, un chef, un gérant, des plats, des bouteilles et même une jolie terrasse. Ma seule excuse pour ne pas m’y rendre plus souvent : la distance, encore que, franchement, ce n’est pas très loin. Une de leurs forces : ce plat du jour toujours alléchant que Fabian Henrion n’hésite pas à publier régulièrement sur les réseaux sociaux pour vous faire regrette d’avoir opter pour un mauvais sandwich mangé à la hâte devant votre écran plutôt que pour un plat du jour bon et démocratique. C’est promis, si ce n’est pas pendant le camp, ce sera avec les enfants dès leur retour !
www.ventresaintgris.com
Rue Basse, 10 à 1180 Bruxelles
+32 2 375 27 55

Mamie Jehaes : c’est tout nouveau, je ne l’ai pas encore testé, mais j’ai bien envie de m’y rendre de ce pas. Une cuisine de grand-mère, apparemment soignée, dans un joli décor. Le premier qui y va raconte aux autres !
www.mamiejehaes.com
159 Rue Groeselenberg à 1180 Uccle
+32 2 230 66 94

Un tout petit peu plus loin, on trouve des adresses à ne pas rater, comme Les Eleveurs à Halle, Le Stirwen à Etterbeek,  et Humphrey, Henry ou Les Brigittines dans le centre de Bruxelles.