1 – Soyez (très) rapide : les meilleures affaires sont souvent proposées en quantités limitées. N’attendez pas le dernier jour. Au contraire, renseignez-vous sur les dates d’ouverture et venez la veille. Généralement, les vins sont déjà disponibles et étiquetés au prix « foire aux vins ». C’est à ce moment que vous croiserez les amateurs avertis. Pour être certain de mettre la main sur les flacons convoités, achetez-les en ligne à 0h00, la veille de l’ouverture en magasin sur un site comme corawine.

2 – N’achetez pas trop : arrivé dans les rayons, les tentations sont nombreuses. Les bouteilles sont séduisantes et vous risquez de les empiler dans votre caddie sans réaliser que vous achetez 24 bouteilles de rosé alors que l’été est fini. Ou un vin “bof bof” juste parce qu’il est à -30 %. Tenez compte de votre consommation pour acheter : vous ouvrez une bouteille par semaine, très rarement du vin rouge, et ce que vous aimez vraiment, c’est le crémant ou le cava ? Ne sautez pas sur l’offre de Bordeaux rouge 9 + 3 gratuites, vous n’en buvez pas !

3 – Choisissez à l’avance : dressez votre liste de courses avant de vous lancer dans les rayons vins, idéalement avec des premiers et des seconds choix. Mais n’allez pas plus loin. Si les vins souhaités ne sont plus disponibles, gardez la tête froide et n’achetez surtout pas n’importe quoi par dépit, juste pour éviter de rentrer bredouille. Patientez jusqu’à l’ouverture des foires aux vins des autres enseignes ou complétez votre cave en passant chez un caviste genre la Maison des Vins à Boisfort, Winery, Etiquette ou d’autres. Ils sont de plus en plus nombreux en Belgique.

4 – Comparez les prix : un même vin peut être proposé par plusieurs enseignes, mais pas spécialement au même prix. Des différences flagrantes existent, et certaines offres ne sont pas plus intéressantes que les tarifs habituels pratiqués ailleurs.

5 – Cumulez les ristournes : -10 % à d’achat de 24 bouteilles, 5+1 gratuite, réduction supplémentaire pour les détenteurs de telle ou telle carte… Munissez-vous donc de toutes vos cartes et groupez vos achats pour bénéficier de toutes les réductions possibles, et grouper vos achats avec vos amis pour atteindre les quantités requises pour les ristournes.

6 – Ne confondez pas : attention, attention, il y a des noms qui se ressemblent mais les vins n’ont aucun lien entre eux. Ne pas confondre le Mouton Rothschild et le Mouton Cadet, le Cheval Blanc et le Cheval Noir, le Château Margaux et un quelconque vin de l’appellation Margaux… pour éviter de vous planter, observez bien les étiquettes. Et attention aux années également car elles influencent la qualité des vins. Un bordeaux de 2013 est généralement moins intéressant que son cadet de 2015.

7 – Demandez conseil : pour vous aider à choisir, il y a les guides papier dont les nouvelles éditions sortent à la période des foires aux vins et les guides en ligne comme le guide du vin Vinogusto.com ou Ericboschman.be qui repèrent les meilleures affaires de chaque enseigne.

8- Passez les frontières : si vous avez la chance de vivre près du Luxembourg ou de la France, n’hésitez pas à passer les frontières pour profiter des Foires aux Vins des enseignes Auchan, E. Leclerc ou Cactus. Les assortiments font rêver et les prix sont intéressants.

9 – Restez courtois : Ne bousculez pas les autres clients, ne piquez pas les vins dans leurs caddies, n’étranglez pas le responsable de rayons parce qu’une référence est épuisée. Et pour éviter la foule, il suffit de commander en ligne, par exemple sur les sites de Corawine, Delhaize ou Colruyt.

10 – Évitez les fausses bonnes affaires : finalement, sachez que tout n’est pas bon en foire aux vins. Vous n’achèterez que ce que vous avez repéré au préalable, et vous laisserez tomber tous les achats de médailles en chocolat et vins inconnus. Finalement, pour des vins spécifiques, qui sortent des sentiers battus, ou des petites appellations, vous irez directement demander conseil à votre caviste.