Ce n’est pas un secret, je ne suis pas un grand fan du concept de Cheese and Wine version « chacun amène un fromage et une bouteille ». Par contre, un accord fromage et vin bien pensé, ça, j’adore. D’ailleurs, si j’ai le choix à la fin du repas, je choisis un morceau de fromage et un verre de vin adapté plutôt qu’un dessert sucré. Et si on opte pour un tout un repas Cheese and Wine complet, le résultat peut être extra si on choisit bien les tandems fromage-vin.

On pourrait par exemple accorder des fromages belges et des Bordeaux blancs comme nous l’ont gentiment proposé les Vins de Bordeaux il y a quelques jours. C’était encore une dégustation tous ensemble mais chacun chez soi typique de la période Covid que nous n’avons pas fini de traverser. Mais même en partageant par écrans interposés, nous avons pu découvrir de savoureux accords.

Le fromage Aurélie et le Bordeaux blanc Château Argadens 2019
Ce fromage de chèvre biologique crémeux est produit par la fromagerie Karditsel à Lummen. Il se marie bien avec un vin qui allie la fraîcheur du cépage sauvignon qui fonctionne généralement bien avec les chèvres, et le côté rond et onctueux du sémillon qui s’accorde bien avec le crémeux du fromage. Un bel accord dans lequel vin et fromage se mettent mutuellement en valeur.

Le fromage Blankaart et le Blaye Côtes de Bordeaux blanc Château Peybonhomme-Les-Tours Le Blanc Bonhomme 2019
Le Blankaart est un fromage biologique à pâte molle et croute fleurie à base de lait cru produit par la fromagerie Keiemse Kazen à Diksmuide. Un accord équilibré entre ce fromage relativement discret qui permet de mettre une très belle cuvée biodynamique en valeur. Nous connaissons le blanc du Chateau Peybonhomme-Les-Tours depuis quelques années et il continue à séduire par son équilibre, ses arômes délicieusement fruité, son gras, et sa longue finale. Un très bel exemple de vin de bordeaux blanc, bio, biodynamique, blanc et abordable 😉

Le fromage Grevenbroecker et le Château de Cérons 2016
Le Grevenbroecker est un délicieux fromage bleu doux et crémeux fabriqué à base de lait de vache cru par la fromagerie Catharinadal à Hamont-Hachel. Je vois déjà les grimaces poindre sur certains visages dès que l’on parle de fromage persillé ou de vin liquoreux. L’un serait trop piquant, l’autre serait trop sucré. En réalité, les a priori ont la vie dure. Un fromage bleu n’est pas nécessairement piquant. Il peut être carrément onctueux. Il le vin liquoreux, il est avant tout caractérisé par une superbe équilibre entre le sucre et l’acidité qui permet de profiter de ses arômes sans ressentir de lourdeur. Dans cet accord, le sucré s’oppose au salé alors que les textures du fromages et du vin se rapprochent, toutes deux moelleuses et onctueuses. Mon accord favoris, depuis très longtemps !

Vins rouges taniques et fromages ne font pas bon ménage
De manière générale, les grands Bordeaux rouges s’accordent assez mal avec les fromages. En effet, les molécules de fromage présentes en bouche réagissent avec le vin rouge (surtout s’il est tanique) et font ressortir son amertume, et même un côté ferreux. Si vous souhaitez absolument servir du rouge, optez donc pour un vin Bordeaux rouge ou un Côte de Bordeaux rouge fruité et gouleyant qui n’a pas été élevé en fût de chêne.